NEWS


Title

subtitle

Aujourd'hui, Coca-Cola annonce son nouvel objectif de réduction supplémentaire du sucre de -10 %[1] entre 2019 et 2025, en s'appuyant sur la réduction de -11 % déjà réalisée entre 2015 et 2020. Cette annonce fait suite à celle de la FIEB (Association de l’Industrie des Eaux et Boissons rafraîchissantes), qui vise à réduire la teneur en sucre des sodas de 7 % entre 2021 et 2025[2]. Aujourd'hui, 53 % du volume des ventes[3] de Coca-Cola en Belgique et au Luxembourg sont déjà constitués de boissons à faible teneur en sucre ou sans sucre. En 2025, ce pourcentage atteindrait les 58 %.

 

 

Hero the zero pour motiver les choix sans sucre

 

Pour atteindre ce nouvel objectif, Coca-Cola agit sur plusieurs fronts. Comme premier pilier, la société de boissons continuera à se concentrer sur les alternatives sans sucre, qui occuperont une place encore plus importante dans les publicités et les promotions de Coca-Cola. De cette façon, l’entreprise souhaite encourager en permanence les consommateurs à opter pour la variante sans sucre.

 

C'est pourquoi, la semaine dernière, l’entreprise de boissons a lancé le Coca-Cola zero sugar préféré du public, avec une recette actualisée, qui se rapproche encore plus du goût du Coca-Cola original taste. Thomas Oth, Country Director Coca-Cola Services Belux : « La nouvelle recette devrait convaincre encore plus de personnes d'essayer un Coca-Cola sans sucre, sans perdre de vue son goût caractéristique. Avec notre campagne d'été "Est-ce le meilleur Coca-Cola de tous les temps ?", nous voulons convaincre même les plus grands fans du Coca-Cola original taste de choisir le Coca-Cola zero sugar comme alternative sans sucre. Et ce n'est qu'un début : nous continuerons à mettre le zéro comme héros dans notre communication. »

 

 

Une teneur en sucre plus faible dans des recettes éprouvées : moins de sucre, 100 % de goût

 

Mais cela ne s'arrête pas là. L'entreprise de boissons va également mettre l'accent sur des emballages plus petits pour aider les gens à réduire leur consommation de sucre tout en continuant à savourer leur boisson préférée, comme le prouve la popularité croissante des mini-canettes de 150 ml. En outre, un investissement important est réalisé dans la recherche et l'innovation afin de mettre sur le marché de nouvelles boissons contenant moins de sucre ou n’en contenant pas du tout.

 

Enfin, Coca-Cola reformule également des recettes existantes pour qu'elles contiennent moins ou pas de sucre, sans pour autant faire de compromis sur le goût. Prenez, par exemple, la nouvelle recette de Sprite, qui contient moins de sucre mais conserve le même goût caractéristique.

 

Thomas Oth ajoute : « En tant qu’entreprise de boissons, Coca-Cola est impliquée dans le débat sur le sucre, et nous voulons encourager activement les gens à faire des choix alimentaires responsables. Nous soutenons la recommandation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon laquelle un maximum de 10 % de notre apport énergétique quotidien devrait provenir du sucre. Avec notre nouvel objectif, nous montrons que notre mission en matière de réduction du sucre n'est pas sans obligation. Nous sommes fiers de soutenir l'ambition belge de la Fédération, non seulement en réduisant la teneur en sucre de nos boissons, mais aussi en encourageant les consommateurs à opter pour la variante sans sucre. Cela s'inscrit dans notre vision à long terme qui consiste à soutenir une alimentation durable et équilibrée ».

 

 

Des années d'efforts continus

 

Le nouveau plan d'action s'inscrit dans une vision à long terme plus large de Coca-Cola. Dans son centre d'innovation d'Anderlecht, Coca-Cola travaille depuis des années à réduire progressivement la teneur en sucre de ses boissons. Le résultat ? Depuis 2010, l'entreprise belge a modifié la recette de 26 boissons pour qu'elles contiennent moins de sucre. Ils ont lancé pas moins de 97 boissons avec peu ou pas de sucre depuis 2010, dont Fuze Tea Sparkling no sugar et Fuze Tea Raspberry Mint no sugar, ou les nouvelles limonades bio de Chaudfontaine. Entre 2015 et fin 2020, l'entreprise a déjà réalisé une réduction de 11 % du sucre grâce à ces efforts. 1 boisson sur 2 vendue actuellement en Belgique et au Luxembourg contient peu de sucre ou n’en contient pas du tout. En 2020, 14,5 % du volume total des ventes étaient constitués d'emballages de 250 ml ou moins. Les nouveaux objectifs s'appuient sur ces éléments.

 

 

[1]   Réduction de 10 % de la teneur moyenne en sucre par litre de produit, boissons gazeuses et non gazeuses du portefeuille CCEP, à l'exclusion de l'eau et des jus de fruits, entre 2019 et 2025.

[2]   La FIEB contribue à son tour à l'engagement de l'UNESDA, qui représente l'industrie européenne des boissons rafraîchissantes, d'atteindre une réduction de sucre de -10 % entre 2019 et 2015.

[3]   Ventes totales de CCEP. Ne comprend pas le café, l'alcool ou le freestyle. Boissons hypocaloriques ≤20kcal/100ml. Boissons non-caloriques <4kcal/100ml.

Media contact

Tu es un journaliste ou un blogger et tu désires être en contact avec le responsable media de Coca-Cola Belgique & Luxembourg? Tu peux le faire en suivant les informations ci-après